mariobet mariobet tarafbet mariobet.net bahis.com mariobet
canlı casino
Tümbet
wordpress Temaları
onlinecasinoss.com
Alimentation / Nutrition

Bien manger, combien ça coûte réellement ?

Télécharger le ebook gratuit Booster ses énergies par Alex Levand Télécharger le ebook gratuit Booster ses énergies par Alex Levand

Pour beaucoup, le passage en caisse est souvent redouté…  « est-ce que les produits que j’ai pris aujourd’hui vont me coûter cher ? », « si je remplace ces céréales complètes par des céréales transformées, est-ce que je vais faire des économies ? ». Il est donc difficile de changer son alimentation quand les prix sont trop élèves. Dans cet article, je vais essayer de mettre au clair ce qu’on entend, quand on parle de « manger bien » et le coût d’une alimentation saine pour le porte-monnaie. Pour savoir si ça coûte réellement cher de « bien manger », il faut d’abord s’interroger sur ce que veut dire mieux manger, ou bien manger, ou manger sain.

Les idées reçues sur l’alimentation saine

Origines de ces idées reçues

Tout commence dans les années 80, le modèle de consommation industrielle s’essouffle. C’est le début d’une prise de conscience générale de l’industriel sur notre santé mais surtout sur la planète. Apparaît alors, le label AB (Agriculture Biologique), qui exclut l’utilisation d’engrais et de pesticides chimiques dans les produits de consommation. Cette nouvelle démarche rassure le consommateur mais va surtout nourrir des préjugés qui existent encore aujourd’hui…

Il y a le classique « manger bio coûte trop cher« . Alors, oui, le bio est en moyenne un peu plus cher que le reste. Cela s’explique principalement par les politiques de distributions d’aides européennes. Cela dit, le coût dépend également de l’endroit où tu achètes tes aliments, de la nature des aliments, de l’endroit d’où ils viennent…

L’autre point à retenir, c’est qu’en consomment bio, on change littéralement ses habitudes alimentaires.

La viande, par exemple, est une denrée coûteuse qu’elle soit issue d’un élevage bio ou non. Néanmoins, on n’est pas obligé d’en manger tous les jours. On peut rééquilibrer en décidant d’en acheter moins, mais de meilleure qualité. On peut aussi la remplacer par des légumineuses par exemple, qui sont tout à fait abordables. Ce type d’ajustement permet parfois de diviser la note par deux. Manger bio est un engagement pour la sauvegarde de la planète et pas seulement pour la santé de l’homme. Nos habitudes alimentaires doivent également changer.

Deuxième idée reçue qu’on entend souvent est, “le bio c’est forcément meilleur ou bon« . Là encore, attention à ne pas tomber dans une opposition trop simpliste entre naturel = bon, chimique = mauvais. Bien manger, tant d’un point de vue du goût (qui dépend surtout des espèces cultivées et de l’origine géographique des aliments, qu’ils soient bio ou non) que d’un point de vue de la santé, c’est surtout faire au mieux avec ce qu’on a. Par exemple, il est plus intéressant de manger davantage de légumes que tu cuisines toi-même, même si tu ne les achètes pas toujours bio, que de manger uniquement des plats tout préparés, même s’ils sont confectionnés avec des produits d’origine naturel.

C’est quoi, finalement, une alimentation dite “saine” ? 

Maintenant qu’on sait d’où viennent ces préjugés, on peut s’interroger sur ce que représente une alimentation saine. Forcément, elle va varier d’une personne à une autre. Elle est également influencée par le milieu culturel de la personne, certaines cultures sont plus axées sur les féculents, d’autres sur les légumineuses, etc. Mais il existe des points qui s’appliquent à tout le monde.

Par définition, une alimentation saine limite les aliments industriels (plats surgelés, etc). Elle favorise les aliments de saisons et locales, dans une démarche de circuit court. C’est une alimentation équilibrée sur ses apports en légumes et fruits, produits céréaliers, lait et substituts, viandes et substituts. Une alimentation saine varie les modes de cuisson et de préparation des aliments.

C’est également une alimentation à l’écoute des signaux de son corps. Quand on a une carence, on favorise certains aliments. Enfin, de manière générale, ce qui fait une alimentation saine est de ne pas tomber dans l’excès. Il faut apprendre à reconnaître quand notre ventre n’a plus faim. Cela change tout le sens de l’alimentation. Cela doit être un plaisir de manger, et non une contrainte.

Finalement « manger sain », ce n’est pas que dans l’assiette ! 

Manger sain, ou bien manger c’est à la fois une manière de prendre soin de sa santé, répondre à ses besoins, mais c’est aussi prendre du plaisir, d’un point de vue du goût mais également social. Bien manger, selon ta culture, tes habitudes, tes goûts, ça ne sera pas exactement la même chose que pour ton voisin, et c’est très bien comme ça. Bien manger, c’est bien plus complexe et riche que manger cher. Bien sûr, avoir les moyens veut dire avoir le choix, mais l’absence de moyens ne te commande pas à mal manger.

Le coût de ton alimentation sur ta santé et ton bien-être

L’impact du sucre sur la prise alimentaire 

Le sucre est présent dans la plupart des aliments industriels. Il est parfois même caché dans certains aliments comme le ketchup, les barres de céréales voire même les vinaigrettes. Il peut paraître inévitable d’en consommer et certains se tournent directement vers les produits sucrés.

Prenons l’exemple de Son Goku. Son Goku va faire ses courses. Arrivé aux rayons frais, il veut acheter des fruits bio pour son dessert mais quand il voit le prix des pommes, il est abasourdit ! Il préfère aller au rayon gâteaux où il trouve pour le même poids de 500 g, des gâteaux beaucoup moins cher. Dans la journée, Son Goku va avoir faim donc il va manger deux gâteaux, puis quelques heures plus tard…. Rebelote, il a toujours faim donc il va reprendre des gâteaux.

Ce que tu vois là mon saiyajin, ce sont des pics d’insuline. Son Goku est en hypoglycémie. Après avoir mangé ses gâteaux, son taux de glucose dans le sang (le phénomène de glycémie) va exploser pour ensuite, chuter et cela, toute la journée.

C’est comme si tu roulais à 130 km/h pendant plusieurs heures, ton niveau d’essence va rapidement chuter et tu devras repasser à la station essence. En roulant, à un kilométrage correct, ton plein peut tenir plusieurs jours. C’est pareil pour le taux de glucose dans le sang. En manger des aliments sucrés à chaque fringale, tu te retrouves en état hypoglycémie.

En conclusion, on tend à avoir plus de fringales, donc on a faim plus souvent. Ce qui revient à consommer plus cher. De cette manière, le coût des produits sucrés/par jour est supérieur au coût d’aliments sains/par jour. 




Le coût de l’alimentation sur le moral et mental

L’alimentation est un besoin primaire, c’est donc un sujet de préoccupation pour tout le monde. Beaucoup vont vouloir changer leur alimentation et s’orienter vers des aliments plus sains mais cela peut s’avérer plus difficile que l’on ne pense. Sur nos téléphones, sur les panneaux publicitaires et même à la télévision, nous sommes constamment exposés à la fois à des images d’aliments et des images de corps très très minces. Cela devient alors la norme, une norme qui va inconsciemment influencer nos choix. Se met alors en place, une certaine culpabilité qui pèse sur le bien-être mental. 

On peut développer du stress chronique qui va avoir une réponse physiologique, la sécrétion de l’insuline dans le sang. Quand on est en état de stress, notre corps détecte un danger, ce qui le pousse à secréter de l’insuline pour tenir un niveau stable. L’insuline provoque la prise de masse graisseuse dans les cellules graisseuses. on rentre alors dans un cercle vicieux de culpabilité dû au stress mais aussi à la prise de poids. et cela peut avoir un impact sur le long terme. Manger sain n’est pas qu’une question de besoins physiologiques mais également sociaux, psychologiques, moraux. Si l’injonction de « bien manger » a un coût mental trop élevé, ça ne fonctionne plus ! Souviens-toi que c’est un ensemble, et que le curseur c’est que tu dois absolument te sentir bien.

La différence entre manger sain et manger cher ? 

Donc oui, il est tout à fait possible de manger sain sans dépenser plus. Certains produits sains peuvent être chers, et d’autres non. Évidemment, tout le monde n’a pas le même budget et les mêmes moyens et c’est tout à fait normal. Mais il faut d’abord se baser sur son budget pour ensuite faire ses achats. Dans tous les cas, pour avoir une alimentation saine, il est nécessaire de supprimer certains produits (gâteaux, chips, fast-food, plats surgelés) de sa liste de courses. Cela peut être un point de départ.

Autre astuce, manger local et de saison. Lors des marchés le dimanche, les agriculteurs du coin proposent toujours des produits de saisons qui sont beaucoup moins chers qu’en supermarché. En plus de faire vivre un métier local, on mange sain. Le plus important à savoir c’est qu’une bonne alimentation passe par un changement de nos habitudes alimentaires. 

Donc voilà mon saiyajin, j’espère que ces explications ont pu t’éclairer sur l’importance du « bien manger« . Chacun peut adapter son alimentation à sa façon. Il suffit juste de prendre en considération certaines choses et ne pas être dans le jugement.

Si tu es en pleine transformation physique et que tu veux plus de conseils sur le sujet, je te propose mon coaching personnalisé de 3 mois comprenant un programme sportif et un programme alimentaire sur mesure. J’ai également commencé des masterclass sur le jeûne intermittent, la fatigue et la gestion des émotions qui peut être un complément de cet article. Si tu veux en savoir plus, tout se passe sur mon site internet, alexlevand.com !

À très vite mon saiyajin ! 

Partage cet article si ça peut intéresser tes amis

Soit le premier à réagir à l'article

Réagir

Ces articles qui pourraient t'intéresser

Tu veux transformer ton corps chez toi ou en salle de musculation ?

Je te propose de te faire un plan alimentaire et sportif complètement personnalisé pour que tu arrives à tes objectifs (perte de poids, prise de masse, physique athlétique…).
Je remets à jour tous les mois ton programme sportif selon ton évolution, tu peux me contacter tout au long du programme.

En savoir plus »

Tu cherches un programme de musculation pour perdre du gras et prendre du muscle chez toi ?
Je te propose de découvrir mes programmes de musculation sous forme d'ebook pour t'entraîner en même temps que moi !

En savoir plus »

Nos meilleurs ventes